Les Ravitailleurs

Toutes nos thématiques :

Santé Environnement Solidarité Économie Éducation Mieux vivre

Pol qui avait travaillé dans la livraison de plats cuisinés et quitté son travail avec l’envie de s’engager dans l’associatif s’est lancé un défi au cours du 1er confinement : relier les restaurateurs et les associations pour répondre au besoin accru de distribution de repas pour les personnes en grande difficulté.

J’ai quitté l’entreprise de repas dans laquelle je travaillais en février 2020, avec pour projet de faire un tour d’Europe en stop à partir du 15 mars. La crise du Covid-19 a évidemment modifié mes plans.

A ce moment-là, je ne savais pas exactement comment m'engager, mais j'avais l'envie de faire quelque chose d'utile pour la société.

Avec le confinement, beaucoup de gens se sont retrouvés dans une situation de grande précarité ; d'un côté il y avait de plus en plus de personnes qui avaient besoin de se nourrir et de l'autre, des associations qui n'avaient plus assez de repas à distribuer.

Savoir que cette crise alimentaire prenait de l’ampleur fut un élément déclencheur de mon engagement.

Grâce à mon ancien travail, j’avais des contacts dans le milieu de la restauration, j’avais l’expérience de la livraison de repas…

Il fallait aller vite, c’était motivant ! J’ai donc rencontré des associations comme La Protection Civile, les Restos du cœur … pour comprendre leurs besoins, leur fonctionnement, comment faire pour les livrer…

Puis, j'ai commencé à solliciter des restaurateurs en leur disant “il faut y aller ! Il faut qu'on cuisine !”. C’est comme ça qu’est née l’association des Ravitailleurs.

Au tout début on était deux avec ma conjointe, et puis de fil en aiguille, il y a de plus en plus de personnes qui nous ont rejoints. En quelques semaines, nous étions plusieurs centaines.

Nous organisions l’approvisionnement en matières premières à Rungis, les acheminions chez les chefs qui cuisinaient de bons repas, puis nous livrions les repas aux associations.

Pendant le premier confinement on a distribué plus de 50 000 repas, on a certains jours dépassé les 2000 repas par jour ; c'est beaucoup plus que ce qu'on avait imaginé au tout début de l'aventure, mais c'était nécessaire, donc on l'a fait.

A la fin du confinement, avec l'équipe des Ravitailleurs, on a défini notre nouveau fonctionnement.

Nous sommes désormais une plateforme permettant de mettre en relation des associations de distribution alimentaire et des restaurateurs, et finançant les matières premières de ces restaurateurs.

Nous créons un lien qui n’existait pas, et permettons au plus grand nombre de s’engager.

Aujourd'hui, ce qui fait la spécificité des Ravitailleurs, c'est qu'on travaille avec des restaurateurs qui cuisinent avec le cœur. On se voit en complément de l'action d'urgence alimentaire qui est habituellement proposée.

Les restaurateurs partenaires sont heureux de donner un petit peu de leur temps et de leur expertise. Ils sont heureux et très fiers de le faire. Certains tous les jours, d’autres ponctuellement…

Pour les associations, c’est l’occasion d’obtenir des repas supplémentaires cuisinés par des chefs ! Des plats avec un supplément d’âme permettant aux bénéficiaires de se sentir considérés. Les restaurateurs cuisinent pour eux, avec le coeur.

C'est notre manière de dire aux gens « vous faites partie de la société, on cuisine pour vous et on a envie que vous vous sentiez considérés, intégrés dans la société » .

L'idée de savoir en me couchant le soir, qu’il y a des dizaines, des centaines de personnes qui ont été nourries, qui se sont senties considérées parce que des restaurateurs ont mis la main à la pâte pour eux donne du sens à notre action, me fait me dire que ce que l’on fait est important. Pour moi, pour nous Les ravitailleurs, c'est une vraie joie, ça donne le sourire, tout simplement.

Je pense que si chacun donne 1h de son temps chaque semaine pour une action à destination sociale, à la fin on aura créé quelque chose de beau. Ça peut vraiment changer les choses.

Et c’est facile à faire, s’engager dans une action. Il ne m’a pas fallu longtemps ! Les idées sont venues toutes seules, et mon enthousiasme a convaincu de nombreuses personnes autour de moi. Il fallait que nous soyions nombreux, car les besoins étaient énormes.

Le projet des Ravitailleurs pour 2021, c’est continuer et grandir. Pour cela, nous avons besoin de dons sur notre site internet mais aussi de bénévoles qui peuvent consacrer quelques heures par semaine à l’association.